© natydred

Bio

Parfois le blues et le folk ont ce pouvoir d’émouvoir, de secouer ou de réveiller des émotions vitales, par le feu des guitares et les voix sans artifice, comme une lumière crue, généreuse et sans filtre qui nous transperce. C’est le tour de magie réussi par ce trio franco anglais rafraichissant de sincérité.

 

Sparky In The Clouds c’est la mine malicieuse de Mathias, guitariste et compositeur français, nourri de rock, de funk et de jazz, collaborant à l’occasion pour le théâtre, et deux soeurs anglaises au minois pétillant, Miranda et Bryony, musiciennes accomplies, grandies près des falaises du Devon dans une famille de hippies. Forcément avec un père joueur de Sitar et une mère irlandaise chantant de la folk en gaélique au petit déjeuner, les soeurs Perkins n’ont pas pu échapper au bon génie de la musique. Et quoi de mieux que cette partie escarpée de la côte anglaise pour rêver d’apercevoir, par dessus la houle, l’Amérique qui les inspire tant.

 

Mais c’est en France que le trio s’est trouvé. Une performance improvisée au fin fond de la Seine et Marne leur donne envie d’aller plus loin. Bryony oublie pour un temps sa carrière de danseuse et Miranda ses cours de yoga, les trois complices rêvent voyage, concerts et partage. C’est donc à Berlin, puis entre Paris et Londres que le trio va trouver sa voie en jouant partout où il est possible de poser une guitare, un tambourin et deux micros. Bonne école pour tester grandeur nature le pouvoir de chansons que personne n’attend encore et trouver un premier public.

 

Le groupe possède une force singulière parce qu’il ne triche pas, les voix hypnotisent et les arrangements nous transportent. Sparky In The Clouds se fait vite remarquer par ses performances solaires et habitées et le trio multiplie les concerts. Mathias, Miranda et Bryony jouent aux 3 Baudets à Paris et partout en France avant de briller notamment sur la scène des sélections du festival Rock en Seine en 2015 et, plus récemment, au Divan du Monde.

 

Tout au long de leur EP, les chansons de Sparky In The Clouds nous touchent par leur humanité, un subtil registre flower power ponctué de mille petites nuances qui prouvent leur curiosité et quelques ruées plus rugueuses qui possèdent le charme des classiques. « Underneath » sonne comme une sourde révolte, l’appel à une prise de conscience d’un changement nécessaire pour nous même comme pour la marche de la planète. « Rise and fall » appelle à l’amitié. Et si l’amour est parfois en souffrance, comme dans « Take away my love », c’est toujours avec l’idée de sortir encore plus fort des épreuves de la vie.

 

Une étincelle dans les nuages ! Voilà le sens de Sparky in the clouds. Jolie métaphore pour évoquer l’univers d’un groupe lumineux, plein de vie et qui parvient à dissiper la brume avec un naturel désarmant.
A grands renforts d’harmonies vocales célestes et de mélodies aériennes inspirées par le blues du delta, la folk et quelques épices venues d’Inde et d’Afrique, la musique de Sparky In The Clouds parvient à toucher notre âme.